0

Dernièrement, tout le monde parle des effets négatifs des jeux vidéos et de leur gravité sur notre vie, mais est-ce vraiment la vérité? les jeux vidéos ne font que détruire notre vie? une perte de temps? Bien sûr que non! Nous allons leur montrer les avantages d’être un gamer.

1-Les jeux vidéo développent le volume de la matière grise:
Pour avoir un énooooorme cerveau, nul besoin d’avaler des encyclopédies, il suffit de jouer à Super Mario. C’est en substance la conclusion d’une étude allemande qui a collé un groupe de joueurs devant une Nintendo 64 pendant 30 minutes par jour pendant deux mois. Cette croissance développe l’orientation spatiale, la formation de la mémoire, la mise en place de stratégies, ainsi que sur les facultés motrices.

2-Les jeux vidéo réduisent la douleur et le stress:
Notre monde moderne est contrôlé par le stress et la pression, que faire pour décompresser et évacuer? Évidemment les jeux vidéos sont l’un des meilleurs moyens pour se divertir et oublier votre routine. Une étude de 2010 nous apprend que la pratique du jeu vidéo a permis à des patients contraints de suivre une chimiothérapie à surmonter le stress et d’être mieux préparé à mener le combat contre la maladie. Plus surprenant, des grands brûlés, selon la même source, ont mieux composé avec la douleur en se plongeant dans les joies des mondes virtuels sur console.

3-Les jeux vidéo développent les aptitudes sociales:
Jouer sur sa console ou sur son ordinateur veut dire s’isoler et jouer tout seul, alors que c’est complétement le contraire, on se retrouve dans un réseau lié avec plusieurs milliers de joueurs entrain de partagé la même passion et ceci bien sans conteste accrue les relations et aptitudes sociales. Les deux chercheurs publiés par l’American Psychologist sont un peu moins convaincants, puisqu’ils mettent dans le même sac Farmville et World of Warcraft après avoir cité comme référence Angry Birds quelques lignes plus haut. Néanmoins, leur argument est que la tendance des jeux à être coopératifs, même hyper-violent, se traduit dans le comportement des joueurs afk.

4-Les jeux vidéo accélèrent le processus de décision:
Dans les jeux vidéos, il faut être rapide et décisif et ne pas frôler quand on est dans un situation critique ce qui accéléré le processus de décision. L’Université de Rochester n’est pas peu fière de sa trouvaille : on a besoin de 25% de moins de temps pour prendre une décision importante quand on est rompu aux jeux vidéo. La pratique vidéoludique développerait la capacité de répondre un problème donné par un algorithme en le découpant en questions plus simples.

5-Les jeux vidéo réduisent les souvenirs douloureux:
Il n’y a pas de plus douloureux qu’un rupture brusque avec votre bien-aimée ou la perte d’un proche, les jeux vidéos peuvent vous aider a diminuer la douleur mais attention ce n’est pas un échappatoire, il ne faut pas vous plonger dedans complétement et faite face à vos problèmes. D’après une étude britannique. On a demandé à des cobayes de visionner un film traumatisant et à la moitié d’entre eux de jouer au célèbre jeu sur Game Boy au cours des jours suivant. Et surprise, les gamers ont moins de flashbacks horrible après avoir empiler quelques briques. Tetris, mieux que l’alcool pour oublier.

6-Les jeux vidéo rendent plus intelligents, mais pas tous:
Une université à Londres a mené une expérience élémentaire : faire jouer un groupe de personnes à Starcraft, jeu de stratégie en temps réel et un autre aux Sims, simulateur de vie. Et bien croyez-le ou pas, les gens qui ont joué au jeu de stratégie ont ensuite montré une plus grande flexibilité cognitive, la capacité à passer efficacement d’une tâche à une autre, que ceux qui ont joué au jeu complètement con. Ça valait bien le coup de leur filer une bourse de recherche pour parvenir à cette conclusion.

Et voici le verdict, les jeux vidéos sont bien plus bénéfiques et enrichissants, 1-0 pour les gamers.