0

dernièrement le secteur des jeux vidéo a été secoué par une vague d’accusations de harcèlement et de violences sexuelles.c’est le tour d’Ubisoft cette semaine; Le PDG Yves Guillemot, a déclaré aux employés dans une lettre interne envoyée vendredi que l’entreprise allait revoir la façon dont elle traitait les plaintes des employés à la suite des rapports sur le harcèlement sexuel.

les sociétés de jeux répondent à une vague de plaintes pour harcèlement sexuel qui ont été rendues publiques la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Alors que plus de 267 plaintes ont été enregistrées sur les médias sociaux relatant les incidents de harcèlement et d’abus dans l’industrie du jeu, Ubisoft s’est démarqué parmi les grandes sociétés de jeux en termes de volume de plaintes. Guillemot n’a pas spécifiquement fait référence au harcèlement ou aux abus sexuels dans la lettre. En réponse à ces allégations, Ubisoft a déclaré la semaine dernière qu’il entamait des enquêtes avec l’aide de consultants externes et était prêt à prendre des mesures disciplinaires . Ubisoft a également déclaré qu’il vérifiait ses systèmes existants pour comprendre où ils étaient tombés en panne afin de mieux anticiper les comportements inappropriés. Le 24 juin, Ashraf Ismail, le directeur créatif d’Assassin’s Creed: Valhalla, a démissionné de son rôle suite a des accusations contre lui. Bloomberg a également rapporté qu’Ubisoft avait placé Tommy François et Maxime Béland, deux cadres supérieurs du jeu en congé sans solde en attendant une enquête sur leur comportement. D’autres employés ont également été nommés dans des plaintes individuelles de harcèlement. Ubisoft a refusé de commenter les enquêtes en cours. Voici le texte intégral de la lettre:

Dear all,

  Je suis profondément touché par ce que j’ai lu ces derniers jours sur Mana. Je voudrais exprimer ma profonde solidarité à tous ceux qui ont été directement blessés et vous assurer que je suivrai personnellement chacune des situations signalées. Ces actions sont en totale contradiction avec nos valeurs et avec ce que je souhaite pour Ubisoft. L’entreprise qui nous est chère doit offrir un environnement accueillant et respectueux, permettant à chacun de s’épanouir. Je n’accepterai rien de moins. J’ai rassemblé tous mes subordonnés directs pour aborder ce sujet et vos commentaires. J’aimerais que nous examinions en détail tous nos systèmes afin que ce type de situations ne se reproduise plus. En plus des premières actions que Cécile vient de partager avec vous, j’ai demandé la mise en place d’un groupe de travail pluridisciplinaire à travers l’entreprise pour aborder ces sujets. En particulier, ce groupe devra proposer de meilleures solutions et outils pour détecter, signaler et résoudre tout incident ou problème grave sans délai . Pour éclairer leurs propositions, ce groupe de travail, aidé par un partenaire externe, commencera par organiser des réunions de focus group pour vous entendre et recueillir vos points de vue. Je participerai régulièrement à ces sessions de partage. J’organise un appel lundi avec tous vos directeurs généraux pour discuter plus en détail de ces sujets et leur demander leur pleine implication et leur exemplarité sur ces questions importantes. Je vous reviendrai bientôt avec des mises à jour supplémentaires et je tiens à dire à nouveau que je m’engage à préserver pour chacun d’entre vous un environnement de travail dont nous pouvons être fiers. Je suis là pour vous écouter et je suis à votre disposition via email ou équipes si vous souhaitez me contacter personnellement.

Yves