0
GameStop

GameStop: Dans le dernier épisode du podcast Impaulsive de “Logan Paul”, le fondateur du sub”Reddit” “WallStreetBets”, Jaime “Rogozinski”, est venu pour discuter du boom de “GameStop”, du drama avec Robinhood et des raisons pour lesquelles tout cela exaspère “Wall Street”.

Même s’il n’est plus aussi actif qu’il ne l’était avant sur “Reddit”, Jaime “Rogozinski” a fondé le subReddit “Wallstreetbets” (r/WSB) et est resté très ancré dans la communauté.

Bien conscient de l’histoire du forum “WSB”, il a apporté une perspective nuancée que “Logan Paul” a jugée utile sur le drama en cours avec GameStop.

La semaine dernière, “WSB” et des communautés affiliées à “TikTok” ont propulsé les prix des actions GameStop ($GME) à la hausse avec d’autres sociétés peu performantes (AMC Theatres, Nokia et Blackberry par exemple) que les fonds spéculatifs pensaient pouvoir facilement court-circuiter.

Sans trop entrer dans les détails, ces investisseurs sur Internet ont soumis les opérateurs traditionnels à une pression à la baisse sans précédent et c’est à partir de là que le grand bouleversement s’est produit.

Alors que les fonds spéculatifs réagissent et que des applications comme Robinhood ferment les marchés, “Rogozinski” s’est récemment joint au podcast Impaulsive de “Logan Paul” et a expliqué précisément pourquoi ces fluctuations du marché rendent furieux “Wall Street”.

Notant la nature apparemment frivole du “WSB”, le co-animateur “Mike Majlak” a demandé à “Rogozinski” s’il existe une dimension supplémentaire à ce récent drama. En dehors du simple fait de gagner de l’argent ou même d’exposer des problèmes avec les institutions financières, “Majlak” se demande si le comportement d’Internet ne dérange pas “Wall Street”.

Et la réponse de “Rogozinski” est cinglante et laisse peu de place aux doutes.

« Absolument, ça doit énerver ces gens. Ils ont dû aller se renseigner sur les flux de cash flow… et obtenir des certifications. Et ces gars là sont assis à se dire ‘Haha, ma Tesla a un bouton ridicule’ … et puis ils font une vidéo TikTok amusante et gagnent vraiment de l’argent. »

Au-delà de la « justice poétique » et de « la belle histoire » qui consiste pour une fois à bouleverser l’ordre établit avec les classes moyennes exploitant les milliardaires pour de l’argent, “Rogozinski” affirme que l’attitude vue comme ridicule d’Internet est tout à fait troublante pour les « vieux » de “Wall Street”.

GameStop

« Les marchés sont dans cet état parce que des gens sont posés chez eux, à profiter des chèques du gouvernement et à s’échanger leurs options… L’idée de partage équitable, c’est un concept à la c*n ! »

Lorsque vous écoutez les réactions de milliardaires de fonds spéculatifs comme “Leon Cooperman”, vous comprenez que le point de vue de “Rogozinski” est bien étayé. Des émojis de la fusée et de la lune, aux hashtags Twitter en passant par les mèmes « hold the line », toutes ces plaisanteries d’Internet ont affecté les affaires réelles.

Quant aux investisseurs traditionnels en colère, qui font peser une menace sur les petits commerçants qui risquent « d’y laisser leur chemise » parce qu’ils n’ont pas autant d’expérience, “Rogozinski” ne se laisse pas abattre.

« Eh bien, ils n’ont pas encore laissé leur chemise et cela fait un moment qu’ils font ça, bien avant GameStop même. Et le fait est que leurs petites photos amusantes font de l’effet. »

Explication : “Gamestop” est une enseigne de jeux vidéo aux “Etats-Unis”. Elle est en difficulté, les clients préférant les jeux en ligne. Résultat, son action ne valait en mars 2020 que 2,57 dollars.

Pariant sur une détérioration de sa santé financière, des hedge funds, dont “Melvin Capital”, l’ont vendue à découvert, c’est-à-dire sans posséder réellement les actions, mais en espérant les acheter plus tard moins cher.