0

Selon GamesIndustry un article qui date d’aujourd’hui nous apprend que Sony Interactive Entertainment Europe a été condamné par le tribunal fédéral australien à reverser 3,5 millions de dollars australiens (2,4 millions de dollars) de pénalités pour manquement aux droits des consommateurs. La Commission Australienne de la Concurrence et de la Consommation, autorité indépendante du gouvernement, a déclaré que Sony Europe avait émis

 des déclarations fausses et trompeuses sur son site web et lors de ses échanges avec des consommateurs australiens au sujet de leurs droits en matière de consommation.

Selon jeuxvideo.com L’affaire concerne plus particulièrement quatre clients qui, plus tôt, avaient contacté Sony Europe – en charge du centre d’assistance desservant l’Australie – au sujet de l’achat de jeux qu’ils pensaient défectueux. Après sollicitation, ces derniers ont alors été avertis que la plateforme n’était pas tenue de rembourser le jeu après son téléchargement, ou si plus de 14 jours s’étaient écoulés depuis l’achat. Une politique mise en place par Sony au printemps 2019 pour ses jeux dématérialisés.Dans le détail, l’un de ces consommateurs a été notifié qu’il ne pouvait être remboursé que si le développeur du jeu l’autorisait, tandis qu’un autre a été informé qu’il ne pouvait être remboursé que sous forme de crédit via le PlayStation Store.La Cour fédérale a alors considéré qu’il s’agissait là d’infractions à la loi australienne sur la consommation ; Rod Sims, président de l’ACCC, s’est exprimé :

Les consommateurs peuvent obtenir une réparation, un remplacement ou un remboursement directement auprès des vendeurs pour les produits présentant un défaut majeur et ne peuvent pas simplement être renvoyés vers un développeur.

En Europe Les consommateurs qui achètent des produits numériques en ligne ont exactement les mêmes droits que s’ils effectuaient l’achat dans un magasin physique il y’a des organismes qui les protègent, par contre au Maroc il n’y a jamais eu de cas similaire.