0

Les deux géants collaboreront au développement de nouvelles technologies de cloud et d’IA, ainsi qu’à de «meilleures plates-formes de développement».

Dans l’équipe la plus inattendue qui soit depuis la rencontre entre Archie et The Punisher, Sony et Microsoft ont annoncé leur intention de former un “partenariat stratégique” leur permettant de collaborer au développement d’une technologie basée sur le cloud pour prendre en charge leurs services de jeu et de streaming.

“Sony est une société de divertissement créative dotée d’une solide base technologique. Nous collaborons étroitement avec une multitude de créateurs de contenu qui captivent l’imagination des gens du monde entier. Grâce à notre technologie de pointe, nous fournissons les outils nécessaires pour concrétiser leurs rêves.”, a déclaré le président-directeur général de Sony, Kenichiro Yoshida dans un communiqué.

 

“Pendant de nombreuses années, Microsoft a été un partenaire commercial clé pour nous, bien que les deux sociétés ont été également concurrents dans certains domaines. Je penses que ce partenariat va beaucoup nous aider dans ce projet.” Le partenariat à ce stade est strictement un protocole d’accord, qui devrait leur permettre d’explorer l’utilisation potentielle des centres de données Azure de Microsoft pour la prise en charge des services en ligne de Sony, ainsi que le développement conjoint de nouveaux matériels et technologies d’IA. À long terme, l’annonce suggère un mélange de matériel de Sony – “capteurs d’image de pointe” et de semi-conducteurs – et d’Azure AI et de la technologie cloud de Microsoft: “Les parties exploreront l’intégration de la plateforme et des outils avancés de Microsoft dans les produits grand public de Sony, offrir des expériences d’IA hautement intuitives et conviviales. ” “Sony a toujours été un leader du divertissement et de la technologie, et la collaboration que nous avons annoncée aujourd’hui repose sur cette histoire d’innovation. Notre partenariat apporte la puissance d’Azure et Azure AI à Sony pour offrir de nouvelles expériences de jeu et de divertissement à ses clients”, a déclaré Le PDG de Microsoft Satya Nadella. Les consoles de jeu ne relèvent généralement pas de notre compétence, mais l’impact potentiel de ce partenariat est sur le jeu dans son ensemble, grâce aux avancées en matière de streaming, d’intelligence artificielle, de technologie cloud et à la promesse de “meilleures plates-formes de développement pour la communauté des créateurs de contenu”, est énorme. Les prédictions de la “dernière génération de consoles” démentent depuis des années (le président d’Ubisoft, Yves Guillemot, a déclaré l’année dernière qu’il pensait que la prochaine génération de consoles serait probablement la dernière), mais il s’agit peut-être de la plus grande avancée pour parvenir à ce résultat.