0

Origen et Fnatic se sont affrontés lors de la troisième demi-finale du LEC. Fnatic avait traversé les séries éliminatoires, triomphant face  à Spylce et Vitality.Alors qu’Origen sortait d’une défaite assez humiliante 3-0 contre G2  , à la recherche .une demi-final qui s’annonçait chaude entre une équipe (fnc) qui ésperait un rematch de la final du LEC 2018 ou elle remporta la victoire et une équipe (og) qui ésperait une revenche contre G2 après une défaite amer se samedi 6 avril.

Résumé des 4  games:

GAME 1

Dans le premier match, Fnatic a décidé de mettre en œuvre dans sa composition le  célèbre duo  Sona / Taric en botlane , mais Origen était prête. Avec une réponse instantanée  Zed / Blitzcrank. Le plus gros problème de la botlane Sona / Taric est qu’elle ne peut pas gérer les wave, ce qui les ouvre aux hook Blitzcrank. Au début du match, Origen a eu raison de Fnatic,  ET ont clôturé le jeu rapidement et efficacement, sans réelle chance pour les champions en titre d’utiliser leur composition.

GAME 2

Lors du deuxième match, Origen se tourne désormais vers la botlane Sona / Taric, en interdisant intelligemment le counter-pick Blitzcrank. Les victimes ont été échangées équitablemant  à gauche et à droite tout au long de la game,mais  Malheureusement pour les champions en titre, le temps était leur ennemi. La composition de base  d’Origen a eu le temps de se fortifier , et le jeu a tourné en leur faveur. Fnatic commença à perdre tout les fight et finit par perdre le match, déplaçant le score à 2-0 en faveur d’Origen.

GAME 3

Le dos au mur, Fnatic entre furieuse dans le troisième match. Avec un Hylissang Pyke spectaculaire , ils ont dominé toutes les étapes du match.

Rekkles devançait Patrik par une marge de 80 CS durant la  majorité de la game, permettant à son Vayne de snowball et a Fnatic de clôturer la game  à la 26e minute.

GAME 4

Les deux équipes ont fait le choix de composition lategame , Bwipo se faire prendre à plusieurs reprises ce qui  a coûté cher à FNC, car OG a utilisé chaque petit avantage pour atteindre les objectives . Un teamfight  a donné à Origen l’avantage  de 3 kils contre 0, ce qui l’a  amené à prendre un Baron décisif. Ils ont pris le buff et ont mis fin à la game 3-1, mettant en place un match revanche avec G2 le dimanche 14 avril.