0

Suite a de nombreuse allégations d’harcèlements sur Twitter, Twitch s’est engagé à rendre sa plateforme ” un lieu plus sûr pour tout le monde” dans un communiqué publié en réponse a ces déclarations d’abus sexuels, qui visiblement étaient assez fréquentes ces derniers temps.

En guise d’exemple le 20 juin dernier, le  streamer Lono “SayNoToRage” était accusé par plusieurs femmes d’avoir fait des avances sexuelles injustifiées. Selon elles, le partenaire Twitch qui compte plus de 170.000 followers aurait intimidé ces femmes a plusieurs reprises, en plus de ça son bute était très claire “avoir des rapports sexuelles avec eux” le comble, était que toutes ses intimidations coïncidaient avec de grands événements organisés par la plateforme. Après ces déclarations de plus en plus de femmes commence à partager leurs histoires, manifestement plusieurs streamers sont concernés, de nouvelles accusations se portent cette fois-ci entre autres, sur le youtuber Tom “ProSyndicate” Casell et commentateur CSGO, Henry “HenryG” Greer.

Face à tous cela, Twitch devait réagir ou plutôt rassurer ses femmes, ils ont décidé de répondre officiellement à travers un communiqué publié le 21 juin 

 D’après ce tweet Twitch prendre ces  accusations “très au sérieux”, ils ont aussi déclaré  l’ouverture de plusieurs enquêtes sur les comptes des streamers accusés et ajouté qu’ils travailleraient avec les forces de l’ordre le cas échéant”. Pour finir la firme américaine montre sa reconnaissance envers le  courage dont a fait preuve ceux qui se sont manifestés pour parler de leurs expériences et a priori rendre la communauté du streaming plus sûre est devenue une priorité pour twitch.