0

La Chine autorise officiellement le métier de gamer professionnel. Alors que de nombreux pays considèrent encore le jeu comme un passe-temps, le gouvernement chinois s’est engagé à devenir la capitale internationale des jeux en ligne d’ici 2025.

Après avoir interdit et censuré de nombreuses œuvres vidéo ludiques, la Chine souhaite désormais faire du jeu vidéo un enjeu national et visiblement c’est devenu une priorité pour eux. le gouvernement appuie de son poids les sports électroniques. Pour ce faire, il soutient des initiatives telles que l’élaboration d’un ensemble de normes nationales pour les acteurs nationaux de l’e-sport. Bien que l’attention de l’État semble se concentrer sur les sports électroniques, la Chine a également un plan pour les jeux mobiles et c’est un plan que les développeurs occidentaux doivent prendre au sérieux s’ils veulent réussir.

Source: www.konbini.com & www.servicesmobiles.fr

Premièrement, en partie c’est à cause de l’énorme popularité des jeux en Chine. L’état s’inquiète de plus en plus de l’effet de la prolongation du temps de jeu sur les enfants, ainsi que de l’exposition potentielle à des contenus et des jeux inappropriés. Cela a conduit à des règles strictes concernant les fonctionnalités de paiement, le contenu et les thèmes non adaptés aux enfants, afin d’essayer de limiter les quantités des jeux malsains. Deuxièmement, le piratage et la fraude aux applications sont un problème sur tous les marchés, mais surtout en Chine en raison de l’ampleur et de la complexité du marché et de la multiplication des stores mobiles. Cela a conduit à une réglementation croissante concernant la publicité, les achats intégrés et d’autres mécanismes que les fraudeurs utilisent pour gagner de l’argent. Troisièmement, la pandémie actuelle de Covid-19 a entraîné une augmentation des téléchargements de jeux sur le thème des fléaux et de la maladie. Dans le cadre de sa reprise, le gouvernement chinois est à juste titre sensible à ce type de contenu, même si cela peut sembler amusant pour la plupart des gens. La sensibilité à la situation mondiale actuelle a donc naturellement amené le gouvernement à réagir.

L’e-sport est logiquement devenu une priorité pour l’empire du Milieu. L’intérêt économique des compétitions n’est plus à prouver, et ces dernières rencontrent déjà un franc succès auprès du large public. Mais au-delà du seul aspect économique, il est aussi question de symbole : celui de faire rayonner la Chine à l’international via les équipes professionnelles chinoises. Entre autres exemples, l’équipe FunPlus Phoenix a notamment gagné les Worlds de League of Legends l’année dernière.